Accueil  >  Actualités  >  Quelle substitution au Chrome VI ?

Actualités

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux
Catégorie
Historique
banniere

Quelle substitution au Chrome VI ?

-1



Le Chrome VI est un des cations les plus utilisés en traitement de surface, notamment, dans des bains par dépôt électrolytique...

Or, le chrome hexavalent est cancérigène pour l'homme et présente des risques toxiques sévères pour la santé.

Sa substitution est donc une priorité selon le décret CMR du 1er février 2001 et appuyée par le REACH.



La recherche de substitution : une obligation

Cette démarche résulte d'une réflexion spécifique à chaque entreprise.  Voir la circulaire DRT12 du 24/05/06 
L'implication des donneurs d'ordre et des décisionnaires est, le plus souvent, indispensable pour la bonne réussite du projet de substitution.

propriétés recherchés

Un traitement de surface a pour but de modifier l'aspect ou la fonction de la surface des matériaux afin de l'adapter à des conditions d'utilisation données.
Il permet, en particuler :

  • d'améliorer l'aspect externe (rugosité, couleur, brillance,...)
  • de maîtriser les performances d'une pièce (résistance à la corrosion)
  • de modifier les propriétés mécaniques et physiques (usure, frottement,...)
  • d'augmenter la durée de vie et la fiabilité d'un produit
graphe2

Source ADAPT (d'après une étude de la Caisse d'Assurance Maladie)

Nos revêtements comme moyen de substitution

Soucieux de l'environnement, REVETEM utilise des revêtements sous forme de poudre.

Ce mode d'application présente un caractère non polluant. 

En effet, l'avantage de ce procédé est l'absence de solvant, ce qui présente un intérêt économique, environnemental, hygiénique et de sécurité du travail...

Cette solution est donc à la fois plus respectueuse des hommes et de l'environnement.

N'hésitez pas à nous consulter !

Partager cet article :

Actualités

Aucune information à afficher !